Nos Actions

Mobilité

« Moins, mieux, et autrement » : vers un nouveau modèle de mobilité !

Vélo

En 2017, constitution d’un collectif VELO avec d’autres associations (Chlorofill de Fillinges, Aere de Reignier , l’Abeille de Contamine sur Arve et Vivre en Vallée verte) proches de nous.

Ce collectif a pour but de s’informer sur les projets en matière de pistes cyclables et de porter la parole des citoyens et des associations auprès des élus locaux sur ses sujets spécifiques. Nous organisons aussi en mai la Vélorution co-organisé avec Inspire.

Plus d’informations sur la Vélorution

Biodiversité

Fauche tardive

Les bords de routes constituent des refuges pour la faune et la flore. La fauche tardive répond à des enjeux importants en matière de préservation de la biodiversité. Convaincre les élus de continuer et d’intensifier cette pratique, fait partie des rôles de notre association.

Pollution de l’air

La qualité de l’air dans la vallée de l’Arve, faîtes le savoir !

Demande de moratoire
 
40 associations (dont notre association) et collectifs citoyens actifs en Haute-Savoie demandent, à l’unisson, un moratoire sur tous les projets d’extension des capacités routières dans le département, afin que leur impact sur la qualité de l’air et sur le climat soit évalué, conformément à la Convention Alpine (traité international signé & ratifié par la France), ainsi que pour permettre l’étude de solutions de mobilité multimodales alternatives à la voiture individuelle.
 
Dans tous les bassins de vie de Haute-Savoie, la qualité de l’air est mauvaise ou médiocre, avec des effets négatifs constatés sur la santé publique … par ailleurs, le secteur des transports est le premier émetteur de CO2 en France. Pourtant, notre département continue de vouloir étendre sont réseau routier …
 

L’eau

Plus d’information très vite

Les pesticides

Une atteinte grave à la santé et à l’environnement !

Qu’est-ce qu’un pesticide ?

C’est une substance chimique utilisée à vaste échelle pour lutter contre les ravageurs des cultures. Les herbicides, insecticides et fongicides sont des exemples de pesticides employés pour détruire herbes, insectes et champignons. Ils sont très largement utilisés en France, par l’agriculture mais aussi les particuliers, les collectivités et les entreprises.

Les pesticides sont partout

Les  70 000 tonnes de pesticides déversées chaque année en France se retrouvent dans les sols mais aussi dans l’air et dans l’eau, à la ville comme à la campagne. Ils contaminent nos aliments : les programmes de contrôle 2010 montrent que 47% des fruits et 29% des légumes vendus en France contiennent des résidus de pesticides.

Les effets des pesticides sur l’homme

Nous sommes tous touchés à des degrés divers par ingestion, par inhalation ou par contact avec la peau. Ces substances peuvent perturber le système hormonal (baisse de la fertilité humaine), immunitaire et neurologique. Certaines sont cancérigènes (leucémies aigües, lymphomes non-hodgkiniens, certains cancers du cerveau…).  Nous connaissons encore mal l’effet cocktail des pesticides, c’est à dire les conséquences des combinaisons de molécules chimiques même de faible dose.

Les effets des pesticides sur la faune et la flore

Ces molécules chimiques d’une grande toxicité agissent sur l’ensemble du vivant. Elles se concentrent tout au long de la chaîne alimentaire : par exemple, la lutte chimique contre le campagnol terrestre est responsable de la mort de rapaces nocturnes qui sont des régulateurs de ces petits rongeurs. On note une diminution des œufs chez les oiseaux, des malformations chez les grenouilles, une mortalité accrue chez les alevins. Des dégâts collatéraux sont considérables sur les pollinisateurs (abeilles domestiques, bourdons).

Que dit la loi ?

La Directive cadre sur l’eau européenne nous fixe des objectifs de bon état écologique de nos masses d’eau (lacs, rivières…).

Au 1er Janvier 2019 la vente de pesticides de synthèse est interdite aux particuliers.

Les Coquelicots – La Roche Sur Foron

Et nous ne sommes pas seul !

Associations partenaires