Catégories
Actualité

Les résultats de l’enquête mobilité!

Promouvoir la mobilité douce, changer sa façon de se déplacer fait partit des enjeux majeurs au vu du contexte climatique et de la pollution de l’air dans notre territoire. Il est urgent de réduire nos émissions de CO2 et de polluants atmosphériques. Les rapports scientifiques, comme ceux du GIEC ou de Santé Publique France, ne cessent de rappeler cette nécessité d’agir rapidement.

Afin de mieux comprendre les freins à la mobilité douce et pour sensibiliser les habitant·es du Pays Rochois aux conséquences environnementales et sanitaires de l’autosolisme, nous (Alternatiba, La Fabrique à Biclou, Nature et Environnement en Pays Rochois et Pays Rochois en Transition) avons réalisé une enquête de Avril 2021 à Septembre 2021 auprès des usagers pour mieux cerner leurs modes de déplacements et leurs besoins au niveau du territoire.

L’enquête sur la mobilité dans le Pays Rochois révèle que les citoyen·nes sont prêt·es et aimeraient utiliser davantage les modes de transports doux mais qu’il y a un manque d’offres important que ce soit :

  • au niveau piétons (des cheminements sécurisés)
  • cyclable (manque de pistes cyclables sécurisées)
  • bus (manque de cadencement et de zones desservies)
  • et trains (manque de fiabilité et de cadencement).

Il est donc urgent de mettre en place une offre intermodale cohérente et ambitieuse. L’offre la plus déficitaire et la plus attendue est un réseau cyclable sécurisé et continue. Le projet de piste cyclable sécurisé, avenue Jean Jaurès pour relier le centre ville de la Roche sur Foron à la gare, apparaît totalement nécessaire et doit en ouvrir d’autres.

En tant que citoyen·nes, la sensibilisation, la mobilisation et la concertation sont  incontournables pour agir ensemble face à ces enjeux et permettre que ces aménagements soient compris et utilisés par toutes et tous.

Retrouvez la description détaillée des résultats de l’enquête en cliquant sur ce lien.

Mais aussi l’ensemble des commentaires libres et suggestions en cliquant sur ce lien.

Sans oublier les données de l’enquête en accès libre en cliquant sur ce lien.