Pour un “Plan Vélo” départemental ambitieux

Alors qu’Elisabeth Borne, Ministre de la transition écologique et solidaire, indiquait le 29 mai en conférence de presse “Ne laissez pas la voiture reprendre la place” et veut pérenniser les pistes cyclables temporaires, le Conseil Départemental de Haute-Savoie tarde à répondre aux associations et citoyens qui réclament depuis de nombreuses années de sécuriser les déplacements à vélo au quotidien sur les axes structurants de notre Département.

Depuis août 2018, plusieurs associations du Réseau Air74 sont en relation avec M. Duvernay, vice-président de la commission Infrastructures Routières, Transports et Mobilité, Bâtiments et le service de M. Gruffaz, Directeur du Pôle Routes au Conseil Départemental.

L’objectif de ce travail est de promouvoir et de faciliter les déplacements à vélo au quotidien en sécurisant des tronçons spécifiques de routes départementales par du balisage au sol (lignes pointillées, pictogrammes, chevrons) et une signalisation adéquate. Une bande de 1.5 m de large marquée au sol par des pointillés est une solution rapide à mettre en place et peu coûteuse qui incitera à la fois les conducteurs à la prudence et les citoyens à utiliser plus souvent le vélo pour se déplacer.

Pour cela, plusieurs associations* ont fait des propositions de signalisation et soumis par deux fois une liste d’itinéraires à sécuriser qui relient les gares du Léman Express et les principales villes du Département en dehors de l’agglomération d’Annecy et du haut de la vallée de l’Arve. Ces tracés sont visibles en ligne et sur la carte suivante.

Seule une expérimentation de signalisation au sol sur quelques tronçons de routes tertiaires a vu le jour l’été dernier et nous aurons une rencontre mercredi 10 juin pour connaître les nouveaux tronçons que le Département va, une fois encore, tester.

C’est insuffisant et loin d’être à la hauteur des impacts liés à la pollution de l’air et aux changements climatiques qui touchent notre territoire. Nous demandons au Conseil Départemental d’engager un plan d’aménagements de bandes cyclables avec un calendrier de réalisation précis et ambitieux, un financement et un comité de suivi. De plus, ce plan ne doit pas se limiter aux voies vertes, mais doit mailler le territoire, pour sécuriser les déplacements à vélo au quotidien sur les routes de Haute-Savoie

Voir en plein écran

*ASSOCIATIONS AYANT CONTRIBUÉ AUX ITINÉRAIRES

  • Association Environnement Reignier-Esery
  • Association Mobilité Douce pour le Chablais
  • Cellule Verte Haute-Savoie
  • Chloro’fill
  • En Ville A Velo
  • Nature Environnement en pays rochois
  • Vivre en Montagne du Giffre
  • Vivre en Vallée Verte

Retrouvez le Communiqué de Presse complet